Le festival Paris Cinéma revient pour sa 5ème édition à partir du 3 juillet.

Magazine > Festivals >

Paris Cinéma

Paris Cinéma

Résumé

Le festival Paris Cinéma revient pour sa 5ème édition à partir du 3 juillet.

Paris Cinéma

Du 3 au 14 juillet, le cinéma est à l'honneur dans la capitale : c'est le festival Paris Cinéma.
 
Pour sa 5ème édition, le festival a choisi comme présidente la comédienne Charlotte Rampling et promet des moments chargés d'émotion.
 
Paris Cinéma, au total, c'est 300 films projetés dans 20 lieux sur 12 jours. Un festival pour tous, amateurs éclairés, passionnés, novices touristes ou plus petits.

Au programme cette année, des films en sélection officielle, longs et courts métrages, venus du monde entier, des avant-premières exceptionnelles, des rééditions de films restaurés, des invités de marque et un pays à l'honneur : le Liban, qui vient faire découvrir son cinéma.
 
On peut aussi noter une programmation riche en ciné-concert, ces films muets et burlesques mis en musique par des artistes contemporains.
 
Le festival s'ouvrira en beauté le 3 juillet au soir, au pied du Trocadero et face à la Tour Eiffel, avec la projection gratuite sur écran géant du film choral "Paris, je t'aime" et se terminera par le feu d'artifice du 14 juillet : un bouquet final sur fond des plus belles musiques de films.
 
Toutes les dates, tous les films, tous les invités sur le site du festival

Longs-metrages en sélection officielle
- Angling d'Adrian Sitaru Roumanie, 2007, 1er film
- Armin d'Ognjen Svilicic Croatie, 2006, 2e film
- The Cats of Mirikitani de Linda Hattendorf États-Unis, 2006, doc, 1er film
- Cowboy Angels de Kim Massee France, 2006, 1er film
- Desert Dream de Zhang Lu Chine/Corée, 2007
- Falkenberg Farewell de Jesper Ganslandt Suède, 2006, 1er film
- Familia Tortuga de Rubén Imaz Castro Mexique, 2006, 1er film
- It Happened Just Before d'Anja Salomonowitz Autriche, 2006, 1er film
- Mukhsin de Yasmin Ahmad / dans le cadre de l'hommage à la cinéaste Malaisie, 2006
- Naissance des pieuvres de Céline Sciamma France, 2007, 1er film
- Potosi, le temps du voyage de Ron Havilio Israël, 2006, doc
- Shotgun Stories de Jeff Nichols États-Unis, 2006, 1er film
- This is England de Shane Meadows Grande-Bretagne, 2006 
 
Courts-métrages en sélection officielle
- À mains nues de Thierry Knauff Belgique, 2006
- L'Armée des fourmis de Wissam Charaf Liban, 2007, dans le cadre des « Nouveaux cinémas libanais »
- Début de Pascal Rambert France, 2006
- Dire à Lou que je l'aime de Hedi Sassi France, 2006
- Dream Tapir de Lee Young-seok Corée du Sud, 2006
- Girl in a Bubble Soap de Yeo Joon han Malaisie, 2006
- J'étais la plus heureuse des mariées en tout cas ce jour-là d'Hélène Abram France, 2006
- Le Liban en automne de Nadim Tabet Liban, 2006, dans le cadre des « Nouveaux cinémas libanais »
- La Main sur la gueule d'Arthur Harari France, 2007
- My Mother Learns Cinema de Nesimi Yetik Turquie, 2006
- Monkey Love de Royston Tan Singapour, 2006
- Naissance et Maternité de Naomi Kawase Japon, 2006, dans le cadre de l'hommage à la cinéaste
- Nature's Way de Jane Shearer Nouvelle-Zélande, 2006
- Open the Door, Please de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige France, 2007, dans le cadre des « Nouveaux cinémas libanais »
- Plac d'Ana Husman Croatie, 2006
- Roc et Canyon de Sophie Letourneur France, 2007
- Silêncio de F. J. Ossang France, 2006 

Avant-premières
- 4 mois, 3 semaines, 2 jours de Cristian Mungiu Roumanie, 2007, Palme d'or - Cannes 2007
- Actrices de Valeria Bruni-Tedeschi France 2007, Un Certain Regard - Cannes 2007, Clôture de la Sélection officielle de Paris Cinéma
- Alexandra d'Alexander Sokourov France, 2006, Compétition - Cannes 2007
- Caramel de Nadine Labaki (film d'ouverture) Liban, 2007, Quinzaine des Réalisateurs - Cannes 2007, en présence de la réalisatrice et de l'équipe du film
- De l'autre côté de Fatih Akin Allemagne, 2007, Prix du scénario - Cannes 2007
- Délice Paloma de Nadir Moknèche France, 2007, en présence du réalisateur, de Biyouna et de l'équipe du film
- Elle s'appelle Sabine de Sandrine Bonnaire France, 2007, Quinzaine des Réalisateurs - Cannes 2007, en présence de la réalisatrice / dans le cadre de son hommage
- Exilés de Johnnie To Hong-Kong, 2006, présenté par Alain Corneau (cinéaste)
- La Forêt de Mogari de Naomi Kawase Japon, 2007, Grand Prix - Cannes 2007, dans le cadre de l'hommage à la cinéaste
- Garage de Lenny Abrahamson Irlande, 2007, Quinzaine des Réalisateurs - Cannes 2007, Glastonbury de Julian Temple Grande-Bretagne, 2005, présenté par Olivier Cachin (écrivain et journaliste)
- La Leon de Santiago Otheguy Argentine, 2006, en présence du réalisateur
- Le Mariage de Tuya de Wang Quan'an Chine, 2006, Ours d'or - Berlin 2007, en présence du réalisateur et de la comédienne Yu Nan
- La Nuit des tournesols de Jorge Sanchez-Cabezudo Espagne, 2006, Cognac 2007, Two Days in Paris de Julie Delpy France, 2006, Panorama - Berlin 2007, en présence des acteurs Albert Delpy et Marie Pillet
- You The Living de Roy Andersson Suède, 2007, Un Certain Regard - Cannes 2007
- Ratatouille de Brad Bird États-Unis, 2007
- Sorry, Haters de Jeff Stanzler États-Unis, 2006, inédit en France

Rééditions
 - Les Aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger Allemagne, 1923-1926, à partir de 4 ans / dans le cadre de « Paris CinéMômes : quel cinéma ! » 
- Le Jardin des Finzi-Contini de Vittorio De Sica Italie, 1970, en présence de Dominique Sanda
- The Offence de Sidney Lumet États-Unis/Grande-Bretagne, 1972, présenté par Pierre-William Glenn
- La Petite Taupe de Zdenêk Miler Tchécoslovaquie, 1968-1975, à partir de 2 ans / dans le cadre de « Paris CinéMômes : quel cinéma ! » 
- Une ville d'amour et d'espoir de Nagisa Oshima Japon, 1959, inédit en France
- Yoyo de Pierre Étaix France, 1964

Ajouté le 22/06/2007 à 11h13, consulté 898 fois

> retour page précédente





Soyez le premier à rédiger un commentaire sur cet article !

Tapez votre commentaire ci-dessous :
Code de sécurité :
Code de sécurité à recopier
Veuillez recopier le code de sécurité :
Votre pseudo :   

Tout commentaire jugé diffamatoire ou insultant sera supprimé. Pour toute conversation privée merci de bien vouloir vous adressez directement à la personne concernée.