La régie immobilière de la ville de Paris a lancé un grand ménage dans son parc de HLM luxueux.

Magazine > Immobilier >

Logements de Paris : opération vérité

Logements de Paris : opération vérité

Résumé

La régie immobilière de la ville de Paris a lancé lundi un grand ménage dans son parc de HLM luxueux à prix cassés.


Voir aussi : Immobilier Paris

Logements de Paris : opération vérité

La régie immobilière de la ville de Paris a lancé lundi un grand ménage dans son parc de HLM luxueux à prix cassés.
 
Ce parc de HLM compterait 315 logements, principalement situés à Paris 5 et Paris 7. la régie immobilière de la ville de Paris opère donc à un examen de la situation de chacun des locataires de ces logements. La ville de Paris veut ainsi éviter que ces logements à prix modérés soient occupés par des personnes aux revenus élevés. De plus elle veut s'assurer que les locataires utilisent bien ces logements à titre de résidence principale.
 
En effet, les locataires de logements sociaux doivent en faire leur résidence principale.
 
Ainsi toute personne ne correspondant pas aux critères sociaux demandés ou sous louant son appartement s'expose à des poursuites judiciaires et bien entendu, à une radiation.
 
Le prix des loyer va lui aussi être progressivement augmenté afin de s'aligner sur le prix des loyers du marché de l'immobilier.
 
Cette opération est lancée suite à l'affaire Bofuler. Jean Paul Bofuler a démissionné de son poste de directeur de cabinet de Christine Boutin suite aux révélations du canard enchaîné.
Le canard enchaîné avait dévoilé que Jean Paul Bofuler bénéficiait d'un logement de 190m2 pour un loyer mensuel de 1200€. Ce qui représente un prix largement inférieur aux loyers appliqués.

Ajouté le 10/01/2008 à 14h02, consulté 2161 fois

> retour page précédente  > Immobilier Paris





Soyez le premier à rédiger un commentaire sur cet article !

Tapez votre commentaire ci-dessous :
Code de sécurité :
Code de sécurité à recopier
Veuillez recopier le code de sécurité :
Votre pseudo :   

Tout commentaire jugé diffamatoire ou insultant sera supprimé. Pour toute conversation privée merci de bien vouloir vous adressez directement à la personne concernée.