Agenda Colombes [92] > Conférence Parlez d'art autrement 1/8 Est-ce la fin de l’art primitif ? 100 ans après Picasso : De l’Art nègre aux Arts premiers

Agenda > Archives Octobre 2007 > Expositions & Arts >

Conférence Parlez d'art autrement 1/8 Est-ce la fin de l’art primitif ? 100 ans après Picasso : De l’Art nègre aux Arts premiers

Annoncer un évènement

Conférence Parlez d'art autrement 1/8 Est-ce la fin de l’art primitif ? 100 ans après Picasso : De l’Art nègre aux Arts premiers

Conférence Parlez d'art autrement 1/8 Est-ce la fin de l’art primitif ? 100 ans après Picasso : De l’Art nègre aux Arts premiers

> Colombes [92]

L’Afrique, si près si loin - 3 Expos clés : Le Primitivisme dans l’art du XXe siècle (1984) / Les Magiciens de la Terre (1989) / Africa Remix (2005)

Actualités :

« Pendu derrière son grand tableau… » : "Les Demoiselles d’Avignon" ont 100 ans
Le Musée Picasso présente "Picasso cubiste, 1906-1925"
"Le dialogue des cultures" : Rencontre au Musée du quai Branly


Quelque chose a changé ! Au tournant du siècle, après le choc de l’Impressionnisme, l’art primitif exprime une nécessité intérieure irrépressible : réintroduire du spirituel dans l’art.

Pour retracer l’influence du primitivisme au XXe siècle, il faut partir à la rencontre d’un "peuple" d’artistes européens fascinés par un “nouvel art sacré". Peint par Picasso en 1907, juste après la séparation de l’État et de l’Église, Les Demoiselles d'Avignon en disent long sur ce qui a ou va changer. Le peintre acclimate ces "filles" à l’art européen, importe les décalages autant qu‘il les produit. Elles contribueront à inoculer la “fièvre de l’Ailleurs".

Je vous invite à aller plus loin avec l’analyse de trois expositions-clés permettant de mieux comprendre comment est lentement reconsidérée aujourd’hui la place de l’Art occidental… et celle de l’Autre. Rappelons que l’"Art nègre" est entré au Louvre en… avril 2000, clôturant ainsi une polémique longue d’un siècle, dont Apollinaire fut le pionnier.

Le XXe siècle a-t-il été le "Siècle d’Or" du primitivisme ? Quelle place faire aujourd’hui à la création des pays "en voie de développement" ? Comment se débarrasser d’un regard post-colonial nourri par l’histoire du primitivisme ? Nous explorerons toutes les phases de son évolution triomphale, de sa nouvelle puissance mais aussi de ses faiblesses.

Le XXe siècle a faim du monde ! Pour paraphraser Le Clézio, il « approche d’un continent invisible ». Cette passionnante aventure de la création, cette invention d’une nouvelle pensée des échanges entre civilisations se matérialise en 2006 par l’édification du Musée du Quai Branly et la transformation des "Arts primitifs" en "Arts premiers", avec un slogan lumineux : « Là où dialoguent les cultures » !

Le premier volet de ce grand dossier "Nord/Sud" est le jalon essentiel d’une compréhension moderne du monde, destiné à faire évoluer les regards et les mentalités.


18h30
l’Avant-Seine / Théâtre de Colombes
88, rue Saint-Denis
T
Tarif unique : 5€; Pass pour les 8 conférences : 32€; gratuit pour les abonnés de l'Avant-Seine


Accès :
En train : départ Paris Saint-Lazare, direction Ermont Eaubonne, arrêt Colombes; théâtre à 7mn à pied.
En bus : bus n° 164, 166, 167, 176, 304, 378; arrêt Eglise de Colombes; théâtre à 2mn à pied.
En voiture : de Paris Porte de Champerret, Pont de Courbevoie puis toujours tout droit jusqu'au centre-ville de Colombes; de Cergy-Pontoise par l'A15, vers l'A86 (direction La Défense), sortie Colombes Europe; de Gennevilliers/Saint-Denis par l'A86 sortie Colombes Europe; de Nanterre par l'A86 sortie Colombes Centre.

www.connaissancedelart.com

Téléphone : 01 30 78 03 78

info@connaissancedelart.com

Le Lundi 22 Octobre 2007
Retour